banniere
LE BILAN DE VITALITE : Pourquoi ? Pour qui ?

LE BILAN DE VITALITE : Pourquoi ? Pour qui ?

Le bilan de vitalité est spécifique à la naturopathie : c’est la base, l’essence même de la démarche naturopathique.

Une fois dit cela, j’imagine toutes vos questions bien légitimes :

  • « Qu’est-ce vraiment ? »
  • « Pourquoi faire un tel bilan ? »
  • « A quel moment le faire ? »
  • « A qui s’adresse t-il ? »
  • « Comment se déroule t-il ? »

 Commençons par le début : Qu’appelle t-on Bilan de vitalité et à quoi sert-il ?

Le bilan de vitalité est un bilan de terrain permettant de comprendre comment votre corps fonctionne, quels sont ses points forts, ses points faibles, ses ressources vitales (niveau d’énergie), ses capacités réactionnelles.

Tout ceci amène à identifier les réelles causes de vos éventuels troubles ou pathologie quand elle est déclarée.

En fait, il s’agit d’un état des lieux de votre santé basé sur l’évaluation de votre vitalité, notion fondamentale de la naturopathie dont j’ai déjà parlé dans mon article de présentation. Nous verrons plus loin les deux principaux outils utilisés par le naturopathe pour l’évaluer.

Ce bilan se différencie donc du bilan de santé médicale en ce sens que le naturopathe ne pose pas de diagnostique et ne fait pas d’interprétation d’analyses médicales.

La finalité de ce bilan est de définir la meilleure démarche d’hygiène vitale pour entretenir ou améliorer votre état de santé globale.

Faire un bilan est une démarche personnelle qui engage à devenir acteur de sa santé.

Pour qui ?

Il n’y a pas d’âge pour faire un bilan de vitalité. Il est adapté à tous : des tous petits aux plus âgés sans restriction dès lors que la volonté de vous prendre en charge et de réformer votre hygiène de vie ou celle de vos enfants est bien présente, quelque en soit la raison.

Bien évidemment, plus tôt vous commencez mieux c’est car non seulement vous préservez, et même renforcez, votre capital vitale, mais surtout vous adoptez durablement de bonnes habitudes d’hygiène de vie.

Ces habitudes, une fois ancrées, deviennent des réflexes pour la vie que en terme d’alimentation, de sommeil, de gestion du stress, d’activité physique.

Vous imaginez le bénéfice que cela peut apporter à un enfant d’acquérir, dès le plus jeune âge, des habitudes de vie saine, et ce d’autant plus que l’environnement dans lequel nous vivons n’est pas toujours idyllique pour notre santé.

Vous l’aurez surement compris adopter une démarche naturopathique est avant tout un acte de prévention, à entreprendre avant même que les premiers troubles se fassent sentir ou que la maladie s’installe.

Vous êtes peut-être dans ce cas de figure si vous vous sentez en bonne santé et que vous souhaitez améliorer votre hygiène de vie pour optimiser votre état de santé global ou pour anticiper un évènement majeur dans votre vie (ou celle de vos enfants) : puberté, grossesse / allaitement, préparation sportive, préparation d’examen, déménagement, ménopause….etc. Tous ces changements sont souvent source de fatigue, de stress et de perturbation en tout genre pour l’organisme.

Vous pouvez aussi ressentir un manque de vitalité qui s’accompagne de divers troubles fonctionnelles récurrents sans qu’une maladie n’ait été diagnostiquée. Le bilan de vitalité vous permet alors d’identifier les causes de vos troubles et de comprendre vos erreurs d’hygiène de vie. Une réforme de cette dernière vous aide à retrouver votre équilibre vital.

Si vous avez une pathologie installée depuis plus ou moins longtemps avec un traitement médical, la naturopathie intervient en soutien pour améliorer votre état général, vous aider à mieux supporter votre traitement et ainsi mieux vivre votre maladie.

A chaque situation, le bilan de vitalité permet de déterminer une démarche spécifique individualisée allant toujours dans les sens du mieux être et de la santé.

Concrètement, comment se déroule un bilan ?

Un bilan requiert du temps : temps d’investigation, d’écoute, d’analyse, temps d’explication, temps de conseil.

Il se déroule en trois phases et dure environ de 1h15 à 1h30.

  • Le Bilan de Terrain : morpho-physiologie et Iridologie

L’étude morpho-physiologique correspond à l’étude des formes du corps (volumes, densités des tissus, répartition…) dans lesquels s’inscrit l’énergie vitale. Ainsi l’observation des différentes zones du corps (visage, tronc, membres..) renseigne sur le niveau de vitalité et permet de définir les tempéraments morphologiques. A chaque tempérament correspond des aptitudes et déficiences organiques.

 L’étude iridologique consiste en l’observation détaillée de l’iris : couleurs, tâches, trame, signes spécifiques qui renseignent sur l’état général de l’organisme en terme de vitalité, d’énergie nerveuse et glandulaire, de toxémie et état des organes.

L’iris est véritablement « le miroir intérieur de votre santé ».

Le principe est le même qu’avec la réflexologie plantaire, palmaire ou auriculaire. L’iris présente des zones réflexes en correspondance avec les différentes parties du corps (systèmes et organes qui le composent) et ainsi vous révèle des informations véhiculées par le système nerveux.

L’iridologie ne date pas d’hier, elle est issue de traditions anciennes. L’observation de l’œil a déjà son importance dans la connaissance du corps humain en médecine traditionnelle chinoise, dans l’Egypte ancienne et chez les Esséniens.

Pour Hippocrate (460 – 375 av JC) : «Tels sont les yeux, tel est le corps ».

L’histoire de l’iridologie est longue, je n’en ferai pas tout l’exposé ici. Simplement, elle a pris son essors au XIXème siècle sous l’égide de l’école d’Iridologie allemande (avec le Dr Thiel d’Eberfeld) à l’origine de tous les courants de l’iridologie dans le monde. Ce n’est pas pour rien que l’Allemagne est le pays de l’iridologie qui compte presque autant d’Heilpraktiker (Praticien de santé Naturopathe) que de médecins. Actuellement en France, l’iridologie est principalement pratiquée par les naturopathes dans le cadre du bilan de vitalité.

  • L’anamnèse

L’étude de terrain ainsi effectuée constitue le socle du bilan, elle est complétée par l’anamnèse : temps d’échange privilégié durant lequel le naturopathe est à votre écoute pour recueillir vos informations sur vos habitudes de vie, votre environnement, vos difficultés, vos antécédents pathologiques et tout autre renseignements que vous souhaitez exprimer dans le cadre du bilan.

Le but est d’avoir une vision globale de votre situation pour mieux vous accompagner dans votre démarche.

  • Conseils et programme individualisé

Tout bilan de vitalité se concrétise par un programme individualisé. En naturopathie, ce programme appelé aussi cure est soit à visé désintoxicante, soit à visé revitalisante, en fonction des informations et observations.

Ce programme est avant tout le votre !

L’objectif est bien de le mettre en place et de le respecter le mieux possible. C’est en quelque sorte votre « feuille de route santé ».

Il doit tenir compte de vos contraintes et votre rythme de vie. Le naturopathe l’établit en concertation avec vous, en vous expliquant le pourquoi de chaque préconisation et son intérêt pour votre santé.

Pour ce faire, il s’appuie sur la dizaine de techniques naturelles répertoriées en naturopathie, il peut vous conseiller :

  • Des modifications de vos habitudes alimentaires (type d’aliments, quantité, rythme des repas, modes de cuisson….)
  • Des techniques pour améliorer votre gestion du stress et état émotionnel
  • Divers moyens pour améliorer votre sommeil
  • La pratique d’une activité physique adaptée à vos besoins
  • Des méthodes de soins naturelles tels : sauna, hammam, enveloppement aux huiles essentielles, massage bien-être, réflexologie…

Il peut également vous recommander la prise de compléments alimentaires pour soutenir votre organisme pendant une période donnée.

Et après ?

Tout commence pour vous…..mais pas complètement seul !

Le naturopathe reste à votre écoute, il est là pour vous accompagner dans la mise en œuvre de votre programme et répondre à vos questions par mail ou par téléphone.

Il est conseillé de prévoir un Rdv de suivi au moins deux mois plus tard pour faire le point sur vos avancés, vos ressentis, les éventuels difficultés rencontrées durant la cure, ainsi que pour définir la démarche à adopter en suivant.

Le nombre de consultation et leur fréquence est fonction de votre évolution par rapport à votre problématique de départ et également de votre autonomie à devenir acteur de votre santé.

Certaines personnes ont besoin d’un suivi plus régulier au moins pendant une certaine période.

Le bilan de santé est le point de départ d’une démarche de santé globale. Une consultation une ou deux fois par an, de préférence aux périodes d’intersaisons, vous permet ensuite de maintenir votre état de santé à son meilleur niveau.

Une précision qui a son importance !

Un bilan de vitalité ne se substitue pas à un suivi médical. En aucun cas, il ne remplace la visite chez votre médecin qui est le seul apte à faire un diagnostic et vous prescrire des analyses médicales. De plus, les conseils d’hygiène vitale et les compléments alimentaires préconisés par le naturopathe sont complémentaires à votre traitement médical si vous en avez un, ils doivent donc être compatibles.

Prendre soin de son capital vital est la meilleur façon de faire de la santé, alors portez-vous bien !

Partager...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu